Whatsapp se fait censurer par la chine

L’application Whatsapp vient de se faire censurer par la Chine ! Vous pouvez toujours l’utiliser pour envoyer des messages texte mais vous ne pourrez pas envoyer d’images.

Après Facebook (bloqué en 2009) et Instagram (bloqué en 2014), c’est autour de Whatsapp de subir le gourou de l’empire du milieu.

L’origine de cette censure : le congrès du parti communiste chinois mais aussi la mort du prix nobel de la paix Liu Xiaobo.

En effet il semble que le gouvernement ai voulu bloquer toutes formes d’hommages sur les réseaux sociaux, y compris Whatsapp. Pour ceux qui suivent l’actualité, tout récemment le Prix Nobel de la Paix Liu Xiaobo est mort d’un cancer en détention. Une nouvelle dont se serait bien passé le parti communiste chinois.

Pour éviter les vagues, il a donc fait appel à la censure. Une censure d’un type nouveau et très intéressant…

Une censure spéciale Whatsapp

En chine le premier réseau social est Wechat et celui-ci est censuré en permanence par le gouvernement. Pour Whatsapp, les choses sont un peu plus compliquées puisque l’application utilise un chiffrement “de bout en bout”.

La chine a donc dû trouver un système différent. Comme nous l’explique le très bon article du Monde, la chine a mis en place un système “Grand Firewall”. Ce système de censure ne bloque que les messages transférés par les serveurs de contenus multimédias (voix, images, fichiers…).

Ce qui explique que les messages whatsapp contenant uniquement du texte n’ont pas subi de censure.

Ce système permet de ne pas bloquer entièrement l’application ce qui est beaucoup plus discret et difficile à détecter. Tous les utilisateurs n’ont pas rencontré les mêmes problèmes donc il y a encore des ajustements à faire mais nul doute que la Chine affinera son utilisation de ce nouvel outil de censure.

 

Pour le moment Facebook n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet et il y a de fortes chances qu’il ne s’exprime pas du tout !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :